Ajouter à ma liste d’envies
Cire d'abeilles en pépites - 400g - La droguerie écologique

Cire d'abeilles en pépites - 400g - La droguerie écologique

19,02 CHF
47,55 CHF / 1kg
- +

En stock

Livraison

Dès 99.-- CHF livraison ECO et PRIO gratuit
Dès 39.-- CHF livraison ECO (4-5 jours) 5.95 CHF
Dès 39.-- CHF livraison PRIO (2-3 jours) 8.75 CHF
0 à 39.-- CHF supplément petite commande 4.00 CHF
Avantages Green-Shop
Entreprise familiale fondée en 2007
Dépôt et logistique en Suisse
Paiements : twint, cartes bancaires et facture

Descriptif

La cire d'abeille est une substance jaune et souple, produite par les abeilles pour construire les cadres de leurs ruches. C'est une matière plutôt rare car les abeilles doivent produire entre 2 et 7,5 kg de miel pour obtenir 300 g de cire en parallèle. 

Obtenue sans l'utilisation de solvants, la cire d'abeille est collectée en fin de saison par centrifugation et séparation du miel à l'aide d'eau bouillante. Cette cire d'abeille douce au toucher et agréablement parfumée se distingue par son pouvoir filmogène, hydratant, protecteur, anti-statique et ainsi que pour ses propriétés assainissantes. 

La cire d'abeille entre dans l'élaboration de nombreux produits comme les cosmétiques, les bougies, les produits pour le bois...

Intérêt écologique

- 100% pépites de cire d'abeille en pépites garantie sans résidu de pesticide.
- Large spectre d'utilisations.
- Non toxique pour l'homme et pour l'environnement.
- Production et conditionnement en Europe occidentale.
- Emballage en kraft recyclé.

Informations complémentaires et caractéristiques techniques

- flotte sur l'eau : densité de 0,96
- se liquéfie à 64°C
- inflammable à 120°C
- est dissoute dans de l'essence de térébenthine ou d'écorces d'oranges
- pH légèrement acide
- non toxique pour l'environnement

Spécifications

DO009-UC

Contenance : 400g

En achetant ce produit vous collectez 17 point de fidélité points de fidélité.

Conseils d’utilisation

Quelques recettes avec la cire d'abeilles de la Droguerie écologique

Techniques de teintures au batik en Afrique et en Asie

Le batik était déjà connu dans l’Égypte ancienne, et de nos jours cet art traditionnel est encore présent en Chine, en Afrique, en Inde et en Indonésie. Chaque pays a développé ses méthodes, mais les techniques de base sont restées les mêmes. Fabriquer un batik nécessite traditionnellement un tissu en fibres naturelles (coton, lin, soie...) de la cire d'abeilles et des pigments (indigo...). Sur un tissu blanc, l’artiste applique la cire là où il ne veut pas de couleur, dessinant sur le tissu le motif du batik. Le tissu est ensuite plongé dans un bain de pigments, qui donnera la couleur de fond au tissu. Rincer, étendre et laissez sécher complètement sans retirer la cire. Ne pas sécher au sèche-linge, ne pas le tordre. Lorsque le tissu est sec, choisir les endroits où une deuxième couleur sera appliquée. On peut alors soit éliminer la cire (voir étape suivante) et en appliquer une deuxième couche sur les endroits à masquer pour le deuxième bain de couleur, soit ajouter une autre couche de cire à la première application. Plonger ensuite le tissu dans le bain de teinture de la deuxième couleur, et ainsi de suite pour toutes les couleurs. Pour enlever la cire, posez du papier buvard sur une planche à repasser. Etendez le tissu avec plusieurs épaisseurs de papier absorbant posées dessus. Réglez le fer à repasser un cran au-dessous de "Coton". Repassez des deux côtés et changez le papier à mesure qu’il s’imbibe de cire. Enfin, lavez le batik soigneusement, faites-le sécher et repassez-le normalement.

Entretien des bois à l’intérieur

La cire d'abeilles a des propriétés hydrofuges, antistatiques et nourrissantes très intéressantes, permettant de protéger le bois et les cuirs. Aussi, nous vous proposons des recettes pour l’entretien de vos meubles et de vos cuirs.

L’encaustique

Pour toutes les surfaces en bois non traitées à l’intérieur, il est possible de nourrir et de protéger le bois, ainsi que de le rendre antistatique et hydrofuge. Pour cela, il suffit de mettre une petite quantité de cire dans un contenant en verre bien fermé. Ensuite, on peut utiliser de l’essence de térébenthine doublement rectifiée pour recouvrir les pépites de cire. Au bout de 24 heures, les pépites sont imprégnées d’essence et deviennent une pâte homogène. Pour obtenir une texture liquide, il faut diluer cette pâte avec de l’essence. Par exemple, pour deux parts de pâte, il faut ajouter ½ part ou plus de térébenthine et bien mélanger avec une spatule en bois.  

Chaque jour, faites la même opération en ajoutant un peu d’essence, plus ou moins, suivant que vous le jugez nécessaire, jusqu’à ce que la cire demeure liquide. Laissez reposer de nouveau jusqu’à une parfaite homogénéisation (proportion au final d’environ 50/50). Attention, l’usage de l’essence de térébenthine nécessite certaines règles de précautions (lire attentivement les indications portées sur le pot). Il est indispensable que cette encaustique ait la consistance d’un liquide onctueux pour qu’elle puisse pénétrer dans les pores du bois.

Application : appliquez au chiffon, non pelucheux et lustrez après séchage. Cette cire liquide peut également être appliquée au pinceau. Imprégnez généreusement le bois, quitte à enlever aussitôt après avec le pinceau ce qui vous semble être un excédent de cire. Une fois que le meuble est bien imprégné de cette cire liquide, laissez-la sécher de 6 à 8 jours, jusqu’à ce que le bois ait absorbé le plus de cire possible. Après cette période de séchage, ne soyez pas étonné qu’au toucher à main nue, le meuble ainsi encaustiqué vous semble collant, c’est normal ; ce n’est que l’excédent de cire qui n’a pas pu pénétrer. Le bois a absorbé ce dont il avait besoin pour le temps présent. Il est maintenant nécessaire d’enlever ce superflu de cire, en frottant vigoureusement avec un chiffon dans le sens du grain du bois, pour ôter toute la cire qui est encore en surface. Conserver votre reste d’encaustique dans un récipient en fer blanc hermétique.

Attention, ces recettes sont délicates à mettre en oeuvre et peuvent occasionner un danger pour vous et vos enfants. L’usage de l’essence de térébenthine nécessite certaines règles de précautions (lire attentivement les indications portées sur le pot) et peut s’enflammer. Tenez vos enfants éloignés et la Térébenthine loin du feu.

Crème encaustique pour meubles

Commencez par faire réagir la cire avec de l'essence de térébenthine jusqu'à obtention d'une pâte jaune. Ajoutez ensuite de l'huile de lin et chauffez le mélange doucement au bain-marie pour obtenir une homogénéisation parfaite. Après refroidissement, vous obtiendrez une pâte idéale pour l'entretien de vos meubles. Avant d'appliquer cette préparation, assurez-vous de bien nettoyer les zones sales. 

Application : l’entretien des meubles peut se faire avec un pinceau, celui-ci permet la répartition d’une couche de cire fine et régulière. Veillez à bien aérer pendant l’application et le séchage. Lustrer après séchage. La cire permet de retarder les salissures et l’usure de vos meubles. Cette "crème» donnera une brillance lumineuse et satinée à la surface de vos meubles.

- 1 part cire d'abeilles
- 1 part huile de lin
- 1 part essence de térébenthine

Entretien des chaussures

Cirage à l’ancienne

Prenez un premier récipient et diluez la cire et l'essence de térébenthine, puis chauffez le mélange à feu doux au bain-marie. Dans un deuxième récipient, ajoutez les pépites de savon dans de l'eau bouillante et remuez jusqu'à dissolution, puis laissez refroidir. Mélangez ensuite rapidement le mélange savonneux avec la cire fondue pour l'émulsion. Ajoutez les huiles essentielles, mélangez et versez le tout dans une bouteille bien fermée pour éviter l'évaporation. Pour lustrer vos chaussures, utilisez une vieille chaussette en laine... vous serez agréablement surpris. 

- 100 g de cire d'abeilles
- 60 cl d’essence de térébenthine
- 60 cl d’eau bouillante
- 25 g de paillettes de savon
- 15 g d’huiles essentielles au choix

Liant pour peintures

Faire fondre les 2 éléments à feu doux au bainmarie, on obtient ainsi un liant pour peinture à utiliser avec ou sans pigments, pur, ou encore dilué à la térébenthine.

- 1 part de cire d'abeilles
- 30 parts d’huile de lin

Fabrication des bougies

La cire naturelle des abeilles est parfaite pour fabriquer des bougies. Ces dernières présentent de nombreux avantages écologiques, notamment aucune émission de fumée noire, une combustion complète ainsi qu'une senteur agréable et durable. En outre, elles ne coulent pas. 

Fabrication à la chandelle

Pour les fabriquer, on trempe la mèche de manière répétée dans la cire liquide chaude à 70 °C environ (chauffée au bain-marie), en laissant refroidir entre chaque bain. La cire se dépose de manière concentrique tout autour de la mèche en couches successives. Cette méthode traditionnelle permet d’obtenir de longues bougies coniques.

Fabrication de bougies moulées

La fabrication de bougies à la cire moulée est plus délicate, la cire d'abeilles ne se rétractant pas au refroidissement et restant souvent collée au moule. Il est donc conseillé d’acheter des moules souples, souvent en silicone, dans des magasins spécialisés en cuisine ou en loisirs créatifs.

Fabrication de cosmétique

La cire d'abeilles sert d’ingrédient de base dans les recettes de produits cosmétiques.

Ingrédients

Cire d'abeille.

Conservation

A l’abri de la chaleur, dans une boîte hermétique, dans un endroit frais et sec ; se conserve plusieurs années.

Produits complémentaires

Avis produits

Cire d abeilles en paillettes

Ideal pour fabriquer ses propres bees wrap

21/11/2020

Très pratique

Je l'ai utilisée pour faire des Bee-Wraps, elle se dissout très bien vu que les pastilles sont petites et c'est assez économique.

28/02/2020

Très bien

Bon produit

06/05/2019