Partez à la découverte de l’ayurveda

Catégories : Nos guides

L’Ayurveda est une forme de médecine traditionnelle originaire d’Inde. Exercée depuis près de 5000 ans, elle est reconnue officiellement par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Cette médecine alternative est régie par plusieurs grands principes et peut s’appliquer à différents aspects de la vie : nutrition, hygiène de vie, massages et soins corporels… Partez à la découverte de l’Ayurvéda, une médecine millénaire basée sur l’équilibre entre le corps et l’esprit.

L’Ayurveda, c’est quoi ?

Le terme « ayurveda » provient du sanskrit, l’une des plus anciennes langues indo-européennes. Il est tiré du mot « ayu », qui signifie « vie », et « veda » pour « science » ou « connaissance ». Il peut donc se traduire par « science de la vie » et désigne plus spécifiquement une médecine traditionnelle indienne pratiquée depuis des millénaires.

Aujourd’hui reconnue par l’OMS, la médecine ayurvédique fait partie des médecines non conventionnelles, douces et alternatives. Elle propose une vision holistique prenant en compte tous les aspects de la personne. Ainsi, elle s’intéresse aux symptômes mais aussi à l’hygiène et aux habitudes de vie, à l’alimentation aux déséquilibres entre le corps et l’esprit, au profil et à la constitution de naissance… Elle permet de définir une approche globale vers une santé optimale.

Quels sont les principes de l’Ayurvéda ?

L’ayurveda est une médecine complexe et complète. Son système de santé repose sur plusieurs grands principes et notamment sur les doshas, des énergies vitales qu’elle cherche à équilibrer. On compte en tout trois doshas appelés « Vata », « Pitta » et « Kapha ». Chaque personne correspond à un dosha et à une constitution ayurvédique.

En plus des doshas, cette médecine se base sur cinq éléments à savoir : l’éther, l’air, le feu, l’eau et la terre. Chacun d’entre eux correspond à des états, des symptômes, des natures physiques, psychiques et émotionnelles.

Un bilan ayurvédique réalisé par un praticien permet de savoir à quel dosha vous appartenez et donc quel(s) élément(s) cibler pour prévenir les déséquilibres et tendre vers la pleine santé.

Lire aussi | Qu’est-ce que la Chlorella ?

Quelles sont les origines de l’Ayurveda ?

L’ayurveda est une médecine très ancienne dont les origines remonteraient à près de 5000 ans. Elle tire ses grands principes des « vedas », des textes datant du IIème millénaire avant Jésus-Christ. Ces derniers auraient été écrits par des sages indiens ou « rishi ». On compte en tout 4 vedas : le Rig Veda, le Sama Veda, le Yajur Veda et l’Atharva Veda. Ils comprennent des textes, des chants et des pratiques rituelles.

Au fil des siècles, les pratiques ayurvédiques se sont propagées au-delà des frontières indiennes. C’est une médecine qui s’est développée progressivement aux côtés de la médecine occidentale grâce à certains médecins européens revenus d’Inde au XVIème siècle. Même si les praticiens sont encore peu nombreux, c’est une médecine de plus en plus connue aujourd’hui.

Comment manger en Ayurvéda ?

En ayurveda, l’alimentation a un rôle majeur dans la thérapie. La diététique ayurvédique est basée sur des aliments sains qui contribuent à nourrir tel ou tel dosha en fonction de ses besoins.

Elle prône les aliments naturels, bruts ou peu transformés. Idéalement, ils doivent être frais, de saison et locaux. L’alimentation ayurvédique porte aussi une attention particulière aux saveurs (le sucré, le salé, l’amer, l’acide…) qui impactent également le corps et l’esprit.

Enfin, elle préconise d’établir un rituel ou une routine quotidienne pour les repas. Il convient de manger à heures régulières, dans un endroit calme et sans distraction. Prenez le temps de bien mastiquer pour une meilleure absorption des aliments et des nutriments.

Manger en ayurveda demande souvent de changer certaines habitudes et de rééquilibrer son régime alimentaire.

Lire aussi | Les super aliments : petit tour du marché

Comment connaître son type ayurvédique ?

Nous l’avons vu, il existe différents types ayurvédiques : le dosha Vata, le dosha Pitta et le dosha Kapha. Vous souhaitez découvrir le vôtre ? Dans ce cas, l’idéal est de vous tourner vers des praticiens spécialisés. Grâce à une approche holistique, ils pourront définir avec précision votre dosha dominant.

Le praticien spécialisé pourra ensuite personnaliser vos soins ayurvédiques et les différents traitement ayurvédiques adaptés à votre nature. Il peut aussi vous orienter vers certaines plantes médicinales si besoin.

Enfin, sachez qu’il existe de nombreux tests à faire soi-même pour définir son type ayurvédique entre Vata, Pitta et Kapha. Toutefois, l’ayurveda est une médecine traditionnelle complexe qui demande un suivi adapté et professionnel.

Pourquoi faire un massage ayurvédique ?

Les massages occupent une place importante dans cette médecine. Ils favorisent le bien-être et permettent une reconnexion au corps. Le massage ayurvédique est aussi appelé « abhyanga » en sanskrit.

En fonction des techniques de massage employées, il peut renforcer le système immunitaire, stimuler la circulation sanguine, éliminer chaque toxine, réduire le stress… Là encore, le choix du massage se fera en fonction de votre dosha. L’ayurveda recommande aussi les bains de vapeur ou « Swedhana ».

L’objectif premier des massages ayurvédiques traditionnels est toujours de restaurer ou de maintenir l’harmonie du corps et de l’esprit.

Lire aussi | Quel massage pour quels bienfaits ?

Partager ce contenu